vendredi 21 juin 2019

Théâtre 2019 - Dom Juan le piège éditions l'Harmattan


























Quatrième de couverture

La pièce Dom Juan, le piège reprend les personnages de la pièce de Molière : Dom Juan et Elvire. Se fondant sur l’absence d’un dénouement certain, l’autrice imagine que Dom Juan a survécu à la malédiction du Commandeur et le fait ressurgir à Séville trente ans plus tard.  Si l’âge a marqué ses traits, sa passion des femmes est restée intacte. Un soir d’orage, il surgit chez Elvire. Son ancienne amante approche de la cinquantaine. Elle est mariée à un riche et vieux marchand, le Senior Alvarez. Qu’Elvire ait pu se consoler de son abandon renonçant à prier pour lui dans un austère couvent comme elle s’y était engagée, et pire encore qu’elle ait épousé un rustre, blesse si fort l’amour-propre de Dom Juan qu’il ne peut le supporter. Comment va-t-il s’y prendre  pour faire payer à Elvire ce qu’il considère comme une trahison ? Quel rôle va jouer la jeune Amalia, servante et confidente d’Elvire, étrange fille qui a étudié mathématiques et philosophie et qui sait tirer l’épée aussi bien qu’un chevalier ? Peut-on imaginer qu’Elvire soit aussi crédule qu’au temps de sa jeunesse et tombe une fois encore dans le piège de l’amour ? Le dénouement inattendu préserve le mythe. Cette comédie humaine en dépit du classicisme de la langue est absolument contemporaine.

Durée 
1h15

Nombre de personnages
2F/1H

Répartition des rôles 
Dom Juan : la soixantaine, bel homme.
Elvire: Entre 40 et 55 ans.
Amalia : Entre 20 et 30 ans si possible très grande et sportive.